Le top départ d’une récolte prometteuse pour Maison Sinnae

Les vendanges 2021 ont démarré ce lundi 6 septembre pour les vignerons de Maison Sinnae par la récolte des premiers cépages blancs (Chardonnay, sauvignon, muscat) et des premiers rosés. Après un millésime 2020 marqué par le gel et des rendements relativement faibles pour Maison Sinnae, le millésime 2021 annonce une récolte qualitative et un potentiel volumique dans la moyenne des rendements habituels de la cave. Et malgré un contexte économique difficile pour la filière viticole, une récolte 2021 pleine d’espoir s’annonce.

Après un hiver relativement sec et une minéralisation des sols dans les meilleures conditions, le début du printemps a été marqué par des épisodes de gel exceptionnels impactant très durement l’ensemble des vignobles des Côtes du Rhône. Malgré ces tragiques épisodes climatiques, les terroirs de Maison Sinnae ont relativement été épargnés ce qui a permis, cette année, un démarrage du cycle végétatif avec une précocité moyenne. Le printemps plutôt pluvieux a donné lieu à une floraison très abondante compensée par une coulure naturelle sur l’ensemble des cépages et notamment les grenaches, avec pour résultante la formation de grappes équilibrées.

Nous nous attendons à un millésime qualitativement remarquable avec des vignes dans un état sanitaire assez exceptionnel, qui n’ont pas ou très peu subi de stress hydrique et une pression des maladies faibles notamment grâce au mistral et des températures estivales plus fraîches que la normale. Le retard du cycle végétatif va nous permettre d’aller chercher de belles maturités sur l’ensemble des cépages et notamment les rouges. Nous nous attendons également à des niveaux de rendement se situant dans les moyennes historiques de la cave. Ce millésime laisse présager une récolte satisfaisante pour les vignerons après un millésime 2020 très durement frappé par le gel », souligne Philippe PELLATON, Président de Maison Sinnae.

Millésime 2021 : un millésime des plus prometteurs

Avec une belle campagne côté vignoble, les premiers prélèvements sur les grappes les plus mûres laissent à présager un potentiel aromatique très intéressant.

La qualité sanitaire des raisins sur l’ensemble du terroir va permettre aux Œnologues de Maison Sinnae de travailler finement toutes les qualités de vins sur l’ensemble des appellations distribuées aussi bien en Côtes du Rhône qu’en Côtes du Rhône Villages Laudun et Chusclan avec des profils adaptés aux besoins de différents marchés. Du rosé frais et tendu au rouge tanique et puissant et avec un millésime blanc qui s’annonce exceptionnel, Maison Sinnae sera à même de répondre à toutes les attentes clients.

 

Une nouvelle phase d’investissements de 5,2 M €

Dès cette année, toujours dans le cadre de sa stratégie de développement, Maison Sinnae poursuit ses investissements axés sur la modernisation de son atelier industriel pour répondre aux orientations des marchés et assurer le développement commercial de l’entreprise. Cette modernisation passe notamment par l’acquisition d’une nouvelle ligne d’embouteillage bouteilles et l’amélioration de la ligne de Bag In Box (BIB) existante.

Ces nouveaux outils industriels assureront un potentiel de production d’environ 10 à 12 millions d’unité bouteille eq. 75 par an contre 6 millions actuellement. En plus d’apporter une meilleure productivité, cette acquisition garantira une meilleure protection vis-à-vis de l’oxygène des vins embouteillés et plus de souplesse en s’adaptant à de nombreux formats de bouteilles.

Avec l’automatisation de sa chaîne BIB, Maison Sinnae s’engage également à améliorer les conditions de travail de ses collaborateurs en apportant plus de sécurité et en diminuant considérablement la pénibilité au travail. Dans le cadre du projet global, les investissements ne s’arrêtent pas là et portent également sur la création d’un véritable pôle logistique avec un nouveau bâtiment de stockage de produits finis à énergie zéro grâce à l’installation d’une centrale photovoltaïque. Avec une gestion des températures optimisée, ce nouveau bâtiment répond à la volonté de Maison Sinnae de réduire significativement son impact environnemental et d’assurer la qualité de ses vins par un stockage optimum.

L’ensemble de ces opérations représente un investissement total de 5,2 M d’euros pour Maison Sinnae.

D’autres projets pour 2022 seront en réflexion au sein de la Maison de Producteurs avec notamment la rénovation complète de ses boutiques et la création d’un pôle réceptif qui pourra accueillir plus largement les professionnels et développer ainsi les activités événementielles et oenotouristiques chères aux vignerons coopérateurs de Maison Sinnae.

 

 

 

 

0